LE FN, UN EPOUVANTAIL BIEN PRATIQUE !

Posté par 2ccr le 6 décembre 2013

incivilitéLa campagne pour les municipales de 2014 a commencé, mais personnellement, je m’abstiendrais de voter aux municipales si le Front de Gauche se présentent au 1er tour avec le PS dans quelque municipalités que ce soit. Si dans ma circonscription y a LO ou le NPA, je voterai pour eux, sinon j’irais à la pèche. Marre que la lutte contre le FN devienne une aubaine pour la Droite (UMP) ou la Droite (PS), et le Front de Gauche doit choisir son camp, il y en a marre de ces tergiversations polito-politiciennes !

Chirac avait gagné en 2002 avec 80 % au nom du « tous contre le FN », ce qui a permis au Grand Capital d’imposer dans la foulée toute une série de lois antisociales, lesquelles ont pour effet de provoquer un peu plus de ressentiment dans l’esprit de nombreux citoyens qui se sont « trompés de colère  » en pensant que les émigrés étaient responsables de tous les maux dont ils souffraient au lieu d’y reconnaître les effets de la politique du gouvernement d’alors.

Aux élections suivantes, en 2007, on voyait revenir les vieux du PS, ne proposant rien de révolutionnaire qui fasse vraiment la différence, avec en prime à 2 jours du second tour une Ségolène Royal annonçant qu’elle n’excluait pas de faire de Bayrou un premier ministre ! (stratégie pour faire voter les électeurs du Modem…). Résultat des courses, beaucoup d’électeurs de gauche (vraiment à gauche) se sont abstenus, j’en suis !!! Sarko a gagné du fait des abstentions de votants plus que d’autre chose. Le père Sarko a continué le jeu de massacre de lois antisociales et fait avancer un peu plus le Grand Capital.

2012, un grand espoir (re)naît avec Hollande qui promet tout ce que l’on veut bien entendre… Là, tout le monde (à gauche) en est (presque) sûr, c’est une politique de gauche à minima qui revient, alors beaucoup votent Hollande. Très vite, ce gouvernement se révèle être dans la continuité de ses prédécesseurs au service du Grand Capital. Cette prise de conscience a généré une très grande déception chez les électeurs qui avaient voté Hollande, doublée du sentiment d’avoir été trahi par celui qui agitait un drapeau de l’espoir …

Ceci a fortifié un peu plus le FN, qui récupère sur les terreaux de la misère et du ressentiment (tout comme les fascismes religieux ailleurs). Les gens s’apprêtent en effet à voter massivement FN aux municipales car ils n’ont eu aucune culture révolutionnaire pour savoir que l’on ne choisit pas le fascisme pour en finir avec le Grand Capital, qui se satisfait complètement d’un vote FN, car en cas de crise le fascisme a toujours été pour le capitalisme un moyen de retrouver ses marques.

Le seul antidote contre le FN aujourd’hui, ce n’est pas d’attendre le vote aux municipales, mais c’est d’organiser des manifs contre ce gouvernement, dès maintenant. Mais il faudrait le soutien des grandes confédérations syndicales qui appellent à descendre dans la rue contre la globalité de la politique antisociale du gouvernement. Seulement, les grandes Conf’ ne le feront jamais et se contenteront de se montrer dans les manifs anti-FN, manifs anti-FN qui prendront le pas sur toutes les autres considérations politiques …

Pour nous faire patienter, le PS prétexte la crise, mais le PS ne « gère pas la crise » ! Il n’y a pas de crise. Ce terme a été inventé par les économistes de droite pour faire comprendre aux plus pauvres qu’ils doivent renoncer à leurs « acquis » et se serrer la ceinture, pendant que les plus riches rémunèrent leur capital en continuant d’exploiter les peuples. Ce n’est pas une « crise » que gère le PS, c’est une stratégie dont la partition est écrite par d’autres et dont ils sont les interprètes, les valets, les larbins qui confondent « pouvoir » et « puissance », ou du moins qui ont capitulé devant la puissance économique pour avoir l’illusion du pouvoir politique. L’alternance UPM, PS est de la poudre aux yeux, ce bipartisme est comparable à ce qui ce passe aux Etat Unis avec les républicains et les démocrates, le fond politique et le modèle de société reste les même seul change l’emballage.

En tout cas pour moi il est hors de question de voter pour une liste où le PS est présent. Le fascisme grandit, c’est vrai, mais je vais m’abstenir de voter pour des partis qui favorisent son essor et qui le consolide. N’en doutons pas, la menace même du FN est la bouée de sauvetage du PS avec l’odieux chantage à la clef : si vous ne votez pas pour nous, vous serez tenus pour responsables de l’arrivée au pouvoir (municipal) du fascisme qui va gagner !

Frank ZAVAPA

Lire également : LE FRANÇAIS ET LA TENTATION FN

« La dernière ressource de la bourgeoisie est le fascisme, qui remplace les critères historiques et sociaux par des normes biologiques et zoologiques de façon à se libérer de toute restriction dans la lutte pour la propriété capitaliste. »…Léon Trotski

 

misoprostolfr |
paroxetinefr |
Les Chroniques extranormale... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ladychatterley
| touha6080
| Splendeur et aveuglement de...