• Accueil
  • > société
  • > UN ROBOT A 18 000 EUROS SIGNE L’ARRET DE MORT DE L’OUVRIER

UN ROBOT A 18 000 EUROS SIGNE L’ARRET DE MORT DE L’OUVRIER

Posté par 2ccr le 18 mars 2014

baxter-robot-rethink_427bDes robots sophistiqués destinés à travailler menacent de rendre superflus de nombreux métiers de travailleurs ayant peu de formation. C’est ce qu’affirme l’entrepreneur en technologie Jerry Kaplan. Selon lui, des inventions comme le robot Baxter de l’entreprise américaine Rethink Robotics offrent en effet aux machines la possibilité de se déplacer librement et d’exécuter une combinaison de différentes opérations.

De ce fait, les tâches d’un travailleur peuvent être totalement effectuées grâce à la technologie et selon Kaplan, à terme, certains métiers disparaîtront complètement. Notamment, on sait que le centre de technologie Sirris à Diepenbeek expérimente un robot Baxter.

Le robot Baxter coûte 25.000 dollars et est équipé d’un ordinateur-tablette qui peut passer pour un visage. De récents manquements dans les capacités optiques d’un ordinateur qui ont longtemps été considérés comme un des plus grands problèmes de l’intelligence artificielle sont à la base de l’introduction de machines comme le Baxter. En outre, grâce à la révolution du smartphone, les prix des sensors, une pièce essentielle des ordinateurs, vont s’effondrer, selon Rodney Brooks qui a conçu le robot Baxter. Cependant, selon lui, d’autres développements dans le domaine des machines aptes à apprendre étaient aussi nécessaires pour mettre la technologie au point et affiner le cerveau des engins.

« En premier lieu, le Baxter sera peut-être incorporé sur des lieux de stockage pour manipuler des marchandises ou pour charger les véhicules de transport », indique Jerry Kaplan. « Sur ce genre de lieu de travail, les travailleurs n’utilisent en effet plus que leurs mains et leurs yeux, ce qui peut être pourra être parfaitement assuré par Baxter. Ces travailleurs seront alors peut-être rapidement remplacés par des robots. Par contre, il faudra sans doute encore des décennies avant que les voitures automatiques de Google puissent fournir un service tout à fait autonome de taxis, mais la technologie a déjà démontré qu’il est possible d’organiser un transport sans conducteur en toute sécurité sur des autoroutes ».

Selon Kaplan, il n’est pas non plus impensable que le trafic cargo transcontinental soit assuré par des camions-drones et que la présence d’un chauffeur ne soit nécessaire que dans les derniers kilomètres avant l’arrivée à destination. « De cette manière, beaucoup de tâches peuvent peut-être restructurées ce qui rendrait un bon nombre de professions inutiles en grande partie ». Rodney Brooks signale que des trusts importants comme Amazon et Google se sont mis au rachat d’entreprises de robotique. Cela peut, selon lui, conduire à de nouvelles évolutions grâce auxquelles, entre autres, des compétences mécaniques plus précises pourraient être attribuées aux mains des robots, ce qui entraînerait de nouvelles possibilités.

Source

Et pour aller un peu plus loin, mais avec humour, lire :

C’EST BIEN, C’EST AUTOMATIQUE.

« Le progrès ne vaut que s’il profite à tous, libérons les hommes du travail, mais taxons les robots »…A. NONYME

 

misoprostolfr |
paroxetinefr |
Les Chroniques extranormale... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ladychatterley
| touha6080
| Splendeur et aveuglement de...