L’ARNAQUE DU SYSTEME BANCAIRE

Posté par 2ccr le 1 octobre 2014

arnaqueTout d’abord, il importe et c’est fondamental, de préciser que la richesse accumulée par l’oligarchie financière est en très grande partie fictive puisque reposant sur de l’argent fictif : l’achat et la vente de titres de toutes sortes, titres qui ne sont que des montages extrêmement compliqués mais ne reposant en définitive sur rien de concret. Ce ne sont que des bouts de papier où la valeur effective des éléments les composant est au mieux évaluée à 5% de leur valeur nominale.

Outre la valeur quasiment nulle de ces titres qui s’échangent entre banques et institutions financières, les institutions financières spéculent à tour de bras avec de l’argent qu’elles n’ont pas. Le fameux effet de levier qui permet à une banque, par exemple, de « lever » des fonds équivalents à 30% de plus, quand le taux n’est pas encore plus élevé, que ses fonds propres. Exemple : Une banque possède un milliard d’Euros ou de dollars de fonds propres. C’est l’argent dont elle dispose en caisse. Avec le principe de l’effet de levier, elle va pouvoir acheter n’importe quoi à hauteur de 30 milliards sans les avoir. Bien entendu, ces achats seront immédiatement revendus et la différence encaissée comme bénéfice, qui a son tour sera « réinvestie » et ainsi de suite.

Mais on peut « investir » des centaines de milliards de rien du tout, ça restera rien du tout ! C’est élémentaire, mais c’est ainsi que la fameuse économie de marché fonctionne. Et c’est grâce à des lois scélérates que les banquiers peuvent continuer leur jeu frauduleux. Ces lois les autorisent à « investir « , de l’argent qui n’existe pas, qui n’est qu’un jeu d’écriture sur des écrans d’ordinateurs, mais qui n’est adossé à aucune valeur réelle. Avec cet argent fictif, les institutions financières accaparent l’économie réelle, c’est à dire, les matières premières, les obligations d’état reposant sur le patrimoine industriel, les terrains et les entreprises des pays, les terres et matières premières, pour encore spéculer d’avantage.

Si on voulait donner une image claire pour illustrer ce que je dis, c’est exactement la même chose que si vous utilisiez comme « argent », les billets du jeu de Monopoly pour aller faire vos courses, acheter une voiture ou une maison. Autant dire que si vous procédiez ainsi, on vous enverrait promener assez fermement, à juste titre. Votre « argent » n’ayant aucune valeur. Eh bien c’est ce que font les banquiers. Quand ils vous prêtent de l’argent, vous pensez qu’ils prennent cet argent sur les fonds de la banque. Eh bien pas du tout. En fonction de la signature de votre part d’une reconnaissance de dette, ils mettront sur votre compte en banque les chiffres correspondant au montant que vous avez demandé, mais ils ne verseront pas le moindre centime.

Certains diront que s’ils veulent retirer cet argent en liquide, c’est possible et dans ce cas c’est bien de l’argent réel. C’est vrai. Mais les banques tablent sur le fait que les sommes retirées seront minimes et dans leur immense majorité, les emprunteurs ne retireront pas cet argent. S’ils le faisaient, les banques feraient très vire faillite car l’ensemble des sommes empruntées est très largement supérieur aux sommes dont elles disposent réellement. D’une manière générale cet argent dont vous disposerez sera dépensé sous forme de chèques, de virements ou de paiement par carte bancaire, donc, toujours par procédé ou traitement électronique et toujours dans le circuit bancaire, à 90%. De ce fait, on ne sort pas du système.

Ce système en lui-même est crapuleux à trois titres : Le premier est dû au fait que les banques ne sortent pas l’argent de leurs caisses et que si par hasard les particuliers dans leur majorité retiraient des banques leur argent sous forme liquide, celles-ci seraient en défaut de paiement et feraient faillite. D’où une première question : comment les banques peuvent-elles être autorisées à faire des prêts avec de l’argent qu’elles n’ont pas ?

Deuxième titre et crapulerie : Prétextant une créance vis à vis de leurs clients, alors que comme nous venons de le voir elles n’ont rien déboursé, les banques,  par des procédés complexes, vont réussir à transformer vos dettes en actifs, ce qu’elles ne seront réellement que lorsque vous les aurez remboursées. Jusque là ce ne sont pas des actifs mais des passifs. Ce qui est exactement l’inverse et avec cela elles vont spéculer à tour de bras, comme dit plus haut, en prétendant avoir des fonds propres, qui n’en sont pas en réalité, puisqu’il s’agit de dettes de clients, et en levant des fonds jusqu’à plus de 30% de la valeur de ces soi-disants actifs. Cela donne une idée de l’ampleur de la crapulerie du système. Encore une question : Comment peut-on autoriser les banquiers à agir d’une façon aussi malhonnête ?

Enfin dernier titre crapuleux, ce système repose sur les dettes contractées par les clients des banques, particuliers, entreprises ou états. Mais comme au départ les banques ne donnent pas un centime et que ce ne sont que des chiffres sur un écran d’ordinateur ou sur un relevé de compte bancaire, logiquement, vous ne devez rien aux banques, mais, bien sûr, dans la réalité, vous devez rembourser à ces banques de l’argent qu’elles ne vous ont jamais prêté avec intérêts. Mais cette fois-ci, avec de l’argent réel. En clair, on appelle cela du blanchiment d’argent ! La banque fait semblant de vous prêter de l’argent et vous, vous devez rembourser avec de l’argent réel, issu de votre salaire ou des bénéfices de votre entreprise.

Avec ces quelques explications, on comprend mieux ce que vaut réellement la richesse des banques et autres institutions financières, et en même temps la collusion des politiciens, toutes tendances confondues qui se sont rendus complices de cette fraude mondiale en faisant voter des lois qui permettent aux banquiers de voler en toute impunité et « légalement » l’immense majorité de la population mondiale !

D. POSITAIRE

Voir aussi : QUI VEUT PERDRE DES MILLIARDS !

 

misoprostolfr |
paroxetinefr |
Les Chroniques extranormale... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ladychatterley
| touha6080
| Splendeur et aveuglement de...