VŒUX 2016

Posté par 2ccr le 8 janvier 2016

 m2106L’année 2015 aura été des plus éprouvantes. Le terrorisme a frappé le pays dans des proportions inconnues jusqu’alors. Les politiques d’austérité ont été institutionnalisées au point de piétiner les droits élémentaires des peuples et de nier la démocratie, comme ce fut le cas en Grèce où le triumvirat imposa au peuple Grec de nouveaux sacrifices au bénéfice exclusif des intérêts de la finance. La guerre qui sévit au Proche Orient a jeté sur les routes de l’exil des centaines de milliers de réfugiés.

En France, la politique gouvernementale a conduit à la destruction de plus de 200 000 emplois, le chômage n’a cessé d’augmenter pour frapper à présent plus de 5 millions de personnes. La pauvreté a fortement progressé entre 2008 et 2014, et ce sont plus de 800 000 personnes qui sont ainsi venues grossir les rangs des ménages pauvres qui regroupent aujourd’hui près de 9 millions d’individus vivant avec moins de 964 € par mois. Dans le même temps les inégalités n’ont cessé de s’accroître et les profits du CAC 40 de progresser, en augmentation de 37 % en 2014 ce sont 46 milliards d’euros qui ont été versés aux actionnaires en 2015.

A l’instar de ce que connurent les années 30, les extrêmes droites européennes surfent sur la situation internationale, la généralisation de la précarité et de la souffrance sociale, en désignant des boucs émissaires à la vindicte.

En 2015 deux anniversaires passés inaperçus dans la plupart des grands médias, celui des 70 ans de la sécurité sociale et les 120 ans de la CGT.

Il y a 70 ans, nés en réaction à l’horreur absolue de la guerre, des misères, des privations et des injustices, se forgea au sein du Conseil National de la Résistance, dans lequel étaient représentées la CGT et la CFTC, l’exigence de progrès sociaux et démocratiques qui conduira par les luttes à la création de la sécurité sociale et des retraites par répartition. Il y a 120 ans, la CGT naissait à Limoges avec une conviction et une volonté : construire une force collective capable de confédérer les luttes pour transformer la condition salariale et œuvrer à l’émancipation des travailleurs et des travailleuses.

En 2016, nous fêterons le 80ème anniversaire du front populaire.

En 1936, dans un pays ravagé par la crise économique et dans une république menacée par les ligues factieuses, le mouvement social permit d’ouvrir la voie à la semaine de 40 heures et aux congés payés. Alors oui, si nous avions des vœux à formuler pour 2016 ce serait que ces idées ô combien modernes que sont la solidarité et l’action collective tiennent à nouveau le haut du pavé.

Mai-juin 68, c’est la plus grande grève générale de l’histoire de France, et sans doute de l’histoire de l’humanité, si on met en relation le nombre de grévistes et le nombre de salariés concernés par le mouvement.

Incontestablement, c’est la question des salaires qui a été au cœur du démarrage et de l’extension du mouvement, mais l’oppression dans l’entreprise, l’exploitation assez féroce, cadenassée, qui régnaient ont poussé l’ensemble du salariat vers cette grève. La réduction du temps de travail (revenir vraiment aux 40 h) est l’autre motif face des heures supplémentaires à tire-larigot, et donnant un salaire insuffisant pour vivre décemment.

On y a gagné aussi des droits syndicaux, et des droits “invisibles” (plus de respect, de la dignité, de « petits chefs » muselés). Par contre l’abrogation des néfastes ordonnances de De Gaulle et Pompidou qui mettaient à mal, déjà, la Sécurité sociale (et qui avaient fait l’objet de grandes manifestations les 17 mai 1966 et 1967) n’a pas été obtenue. Et sans doute, le rapport de force était tel que, peut-être, à Grenelle, des revendications plus importantes auraient pu être arrachées. Mais déjà, 33 % d’augmentation de salaire, et même 55 % pour les ouvriers agricoles, ce n’est pas mal ! Si on gagnait la même chose aujourd’hui, cela porterait le Smic actuel à 1750 euros…

Parce que les luttes d’hier ont créé les droits d’aujourd’hui et que les luttes d’aujourd’hui créeront les droits de demain. Ne pas oublier que toutes les avancées sociales ont été consenties par le patronat et les gouvernements (fussent-ils de gauche) que lorsque la « rue » a montré les dents, on ne nous a jamais rien donné il a fallu se battre (parfois violemment) pour obtenir ce que l’on nomme « acquis ».

 Je vous souhaite à toutes et à tous, ainsi qu’à vos proches une Bonne et Heureuse année 2016.

7 Réponses à “VŒUX 2016”

  1. Hurcy dit :

    Je souhaite également une bonne année à ce blog qui inlassablement s’attaque a ce système de merde qui pourrit nos vies

  2. GoustiFruit dit :

    Obtenir le Smic à 1750 euros, ça serait bien, mais si personne n’a de travail, quel intérêt ?
    Commencer limiter les salaires maximum, taxer réellement les plus riches, mieux répartir les bénéfices, et à partir de là pourquoi ne pas s’inspirer de la Finlande et aller vers un revenu de base universel, le Smic à 1750 euros aurait alors un réel intérêt…

    Meilleurs vœux cependant !

  3. ARPONTAR dit :

    2016 2NNIVERSAIRE DU FRONT POPULAIRE

    SEUL UN NOUVEAU FRONT POPULAIRE DE GAUCHE PEUT AMELIORER LE REGIME SOCIAL EN FRANCE :

    -suppression des aides au medef si pas d embauches
    -démission sans indemnités de 90% DES ELUS (les 80% DE CUMULARDS EN PRIORITE)
    -interdiction de certains cumuls privés-publics exemple avocats d’affaires et député ou sénateur!!!!!!!!!!!!!
    -chasse efficace avec la mairie de PARIS( QUI SOMMEILLE) contres les marchands de SOMMEIL ET DE LOCATIONS DE LOGEMENTS INSALUBRES PEINE DE PRISON DE 10 ANS ET REMBOURSESEMENT DES 10 DERNIERES ANNEES DE LOYER!!

    controme des élus par la cour des comptes gerants de sci agents immobiliers gerants de biens

  4. ARPONTAR dit :

    ANNIVERSAIRE DU FRONT POPULAIRE ET CREATION D’ UN NOUVEAU FRONT

  5. Hurcy dit :

    la verité n’est pas toujours bonne a dire … tu ne doit pas te faire que des copains et je suis sur que les plus « lobotomisés » doivent d’envoyer des injures ou des menaces.

  6. Marie-Claude dit :

    Merci pour vos voeux. j’apprécie votre site, je le visite très régulièrement.
    le mien c’est mcinformactions.net
    Très bonne année à vous

  7. liboue dit :

    Il faut évidemment que les dominés puissent avoir le nécessaire ET le suffisant pour survivre. Cependant, ce n’est pas en prônant la croissance, l’emploi, le pouvoir d’achat que vous vous attaquez de front au capitalisme. Tous ces mots renvoient à ce que le capitalisme a créé; à savoir le marché du travail où l’employeur va acheter une force de travail pour convertir la valeur d’usage de celui qui possède la force de travail en valeur économique (valeur économique du dominant). Il est impérieux que le dominé puisse avoir les moyens de productions, mais aussi le pouvoir sur la valeur économique. Que ce soit les capitalistes ou l’ Etat (c’est à dire le pouvoir donc la puissance), le dominé n’aura jamais la décision de ce que devrait être la valeur économique.

    D’autre part, vous oubliez un élément d’une importance extrême: que produit -t-on, comment et pour qui?

    Est-ce que l’on continue à produire de l’électricité nucléaire? de l’agro alimentaire? des bio, micro nano technologies qui ne sont en fait que des nécro technologies? Continuons-nous à tout numériser pour faire de nous des zombies aliénés à la machine?

    Il ne faut pas je pense ne regarder que la balance capital/travail. La société industrielle, de marché, de la marchandisation nous mène droit à la destruction de nos milieux de vie.

    Avoir du temps libre et de l’argent pourquoi faire (en dehors bien sûr comme je l’ai dit plus haut de ce qu’il faut pour survivre)? Consommer? S’abêtir devant les écrans ou la radio? Aller consommer dans les hypermarchés, dans le tourisme de masse?

    L’émancipation passe par le courage de se poser la question de ce qu’est vivre. Est-ce dans le diptyque producteur-consommateur?

    Notre société va à sa perte car elle repose sur le pillage des ressources naturelles, l’exploitation des êtres vivants (dont l’ Homme). Les nécro technologies, la numérisation, l’informatisation, l’automation sont les armes de destruction massive de tout vie sur terre.

    Une société convivial, solidaire, frugale et sobre est l’avenir.

    Meilleurs Voeux

 

misoprostolfr |
paroxetinefr |
Les Chroniques extranormale... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ladychatterley
| touha6080
| Splendeur et aveuglement de...