MODELE AMERICAIN ?

Posté par 2ccr le 28 juillet 2016

desatreLe fameux rêve américain, l’époque où l’Amérique faisait rêver la moitié de la planète et même les 90% de la population. L’époque où tout était possible, et bien, savez-vous à combien étaient imposés les plus riches ?

En 1944, les Américains les plus riches payaient 94 % d’impôt sur le revenu Vous avez bien lu : 94 % d’impôt sur le revenu. Et en 1964, les Américains les plus riches payaient encore 77% d’impôt sur le revenu. Et ça n’empêchait pas qu’il y ait quantité de milliardaires. Les années 1944-1964 étaient des années de prospérité économique aux Etats-Unis. Les prisons étaient loin d’être pleines, le service public de l’éducation de qualité et la classe moyenne florissante.

Mais là-bas comme partout, la classe dominante en veut toujours plus, et bien qu’elle soit déjà milliardaire, elle désire devenir multi-multi milliardaire, et alors peu à peu des lois ont été votées pour diminuer l’impôt. Tant que la classe moyenne et les salariés n’étaient pas encore trop touchés et qu’ils avaient foi en l’Amérique, personne ne protesta. Si bien qu’en 1981, l’impôt des plus riches était tombé à 67%. Prés de 30% en moins en moins de 40 ans ! La santé économique aux Etats-Unis était toujours excellente, l’Amérique faisait toujours rêver ! Mais déjà l’écart entre riches et pauvres se creusait inexorablement.

Constatation : de 1944 à 1981, les Américains les plus riches payaient en moyenne 80% d’impôt, la prospérité économique était au plus haut, et la délinquance au plus bas.

Puis vint Ronald Reagan ! Porté au pouvoir par une oligarchie, il inaugure une nouvelle idéologie. Cette nouvelle idéologie peut se résumer par ce slogan : « Les plus riches doivent payer 50 % d’impôt au maximum». Depuis le peuple américain n’a cessé de s’appauvrir ! Oh bien sûr pas les cinq ou dix % des plus riches qui ont vu leur compte en banque grossir à vue d’œil. Mais le reste de la population a vu son pouvoir d’achat baisser. Pour compenser les gels de salaires et donner l’illusion d’une croissance éternelle, on a encouragé les citoyens à s’endetter. La crise des Subprimes en est une des conséquences.

Cette idéologie a été reprise en Angleterre par Margareth Thatcher, avec les conséquences que l’on sait : le gouvernement vient encore d’annoncer la suppression de 500 000 fonctionnaires ! Car plus vous donnez aux riches plus ils vous en demanderont ! Et c’est au tour de Nicolas Sarkozy qui veut mettre en place ces réformes dans notre pays, toujours au profit de la même classe d’apparatchiks. La privatisation des services publics va dans ce sens.

Constatation : à partir de 1981, Ronald Reagan baisse les impôts des Américains les plus riches. Aujourd’hui ils ne payent plus que 32%. Ce qui a entrainé l’appauvrissement généralisé de la population aux Etats-Unis. Les prisons sont pleines, les services de l’Etat aux populations sont sinistrés, et afin de trouver toujours plus de nouvelles sources de profits la planète est devenue un immense brasier ! Et nous, nous sommes toujours  à la recherche d’un nouveau modèle, alors que le notre ne fonctionnait pas si mal !

« La politique est le moyen pour des hommes sans principe de diriger des hommes sans mémoire » … Paul VALERY

3 Réponses à “MODELE AMERICAIN ?”

  1. JBL1960 dit :

    Ce rêve américain est le rêve des Zuniens de papier et il s’est construit sur la subjugation des terres et des êtres par le génocide et le principe il faut « Tuer l’indien pour sauver l’homme » blanc et de préférence chrétien. Cet Empire faussaire se fissure car de plus en plus de gens le voit tel qu’il est un monstre se nourrissant des Natifs, et de tout ce qui n’est pas blanc puisque « les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures » dixit Jules Ferry dont F. Hollande s’est prévalu dans son premier discours de Résident de la République. Tenez, entrefilets.com LE 8/07 dernier parlait dans son billet et pour la 1ère fois d’un Empire faussaire = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/08/lempire-est-ferme-de-linterieur/ et son billet d’hier « Notre Hyper-Titanic pied au plancher » que j’ai relayé dans ce billet à tiroirs = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/28/droit-dans-le-mur/ Corrobore à nouveau l’impact imminent sauf à nous ressaisir et à prendre la barre nous même en main…

  2. Parousnik dit :

    John Stenbeick a écrit plusieurs livres sur la réalité étasunienne en relatant que ce rêve américain était un cauchemar pour nombre de ces habitants en commençant par les autochtones bannis et séquestrés sur des territoires arides ou seule la misère pousse… les populations issus de l’esclavage pour qui ce rêve était l’inverse du rêve … Je ne crois pas qu’il s’agisse seulement de pourcentage d’impôts…payé…Le pouvoir est aux mains de gangsters qui n’hésitent pas à faire tuer des millions d’êtres humains pour piller et ce gaver de ces recels. Il faudra bien que le régime totalitaire libéral qu’ils imposent par la terreur et le crime cesse…car il condamne l’humanité toute entière à sa disparition…

  3. jouguet dit :

    j’ai toujours dit, pour croire au reve americain il faut etre endormit !

 

misoprostolfr |
paroxetinefr |
Les Chroniques extranormale... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ladychatterley
| touha6080
| Splendeur et aveuglement de...