CAMPAGNE CHOC DU FN : info ou intox ?

Posté par 2ccr le 28 novembre 2016

cameraCes derniers jours sur internet, on a découvert des personnages bien mystérieux. Julie l’étudiante, Pierre, l’agriculteur à la retraite et Sandra la mère célibataire. Tous les trois sont présentés de dos. Tous les trois seraient moins bien traités que les migrants accueillis en France. C’est la toute dernière campagne du Front National. Mais il n’y a pas grand-chose de vrai là-dedans.

A Lille, les migrants n’ont pas pris la chambre de Julie

 Julie attend une chambre étudiante à l’université de Lille depuis deux ans. Pourquoi ? Parce que 80 migrants auraient été accueillis sur le campus universitaire. C’est ce que l’affiche laisse croire.

C’est faux ! Nous sommes allés à la fac de Lille. Parmi les étudiants il y a bien des migrants, hébergés sur le campus. Mais ils n’ont pas pris la chambre de Julie, il en reste 152 de libre ! Julie peut donc trouver un logement sur le campus de Lille !

 C’est une bonne nouvelle qu’on a voulu donner à David Racheline, le directeur de campagne du Front National. Il estime qu’on cherche « la petite bête ».

Un agriculteur à la retraite ne touche donc pas moins qu’un migrant.

 Sur la deuxième affiche, Pierre agriculteur à la retraite vit avec 284 euros par mois, quand les demandeurs d’asile recevraient eux 330 euros par mois.. Ca n’est pas encore vraiment juste ! 330 euros versés par l’Etat pour les demandeurs d’asile sans hébergement c’est vrai mais 284 euros de retraite pour les agriculteurs c’est incomplet. Comme tous les Français à partir de 65 ans, les agriculteurs peuvent demander l’ASPA : l’allocation de solidarité aux personnes âgées. Avec cette aide, la retraite minimum est de 800 euros et 80 centimes. Un agriculteur à la retraite ne touche donc pas moins qu’un migrant.

 Pour Sandra mère seule avec enfant, il existe aussi des hébergements d’urgence

Dernière affiche : Sandra dort dans sa voiture avec son fils depuis 3 mois parce que les logements sociaux seraient saturés par “l’immigration incontrôlée”. Eh bien c’est faux ! Au ministère du logement, on nous confirme que les logements sociaux ne sont pas “saturés” par les migrants, parce que les personnes qui sont en situation illégale en France et qui n’ont pas de papier ne peuvent pas accéder à du logement social

 Au fait, on a demandé au Front national de nous présenter Julie, Sandra et Pierre.

Demande refusée. Peut-être parce qu’ils n’existent pas vraiment ?

Source

 

misoprostolfr |
paroxetinefr |
Les Chroniques extranormale... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ladychatterley
| touha6080
| Splendeur et aveuglement de...