LETTRE A « LA GAUCHE » QUI NOUS A TRAHIS !

Posté par 2ccr le 16 mars 2016

 dosLa conversion des grands partis de gauche au néolibéralisme restera dans les annales comme leur plus grande forfaiture. Cette orientation libérale fut appliquée avec d’autant plus de férocité que, zèle du nouveau converti oblige, il s’agissait de donner des gages de soumission aux 1%.

La campagne de F. Hollande illustre à merveille cette duplicité essentielle. Aux sans-dents, dont il faut bien aller pêcher les voix, il leur dit : “Mon ennemi, c’est la finance”. Aux maîtres du monde, c’est-à-dire ses véritables employeurs, ils les rassurent : “I’m not dangerous”. Tout est résumé dans la séquence. Et dire que Lire la suite… »

Publié dans gauche | 3 Commentaires »

PODEMOS, SYRIZA, NPA ET UTOPIE FRANCAISE

Posté par 2ccr le 16 février 2016

chevalJ’entends certains se demander s’il est possible en France qu’un mouvement comme Podemos ou Syrisa puisse émerger. Je pense que l’occasion a été gâchée avec la création du NPA. A sa création il aurait fallu que les syndicalistes sincères et les déçus de ce qu’est devenu la gauche s’emparent du débat en son sein. Si dés sa création ce mouvement a été fortement attaqué par Lire la suite… »

Publié dans gauche | 3 Commentaires »

LA GAUCHE « MODERNE »

Posté par 2ccr le 20 octobre 2015

C’est une petite musique qui fait son chemin dans les médias : il y aurait désormais une « gauche moderne ».

 aagaucheL’avantage de ce qualificatif, c’est qu’il renvoie dans les cordes l’ensemble de ceux qui ne se retrouvent pas dans cette dénomination. Ils deviennent ipso facto des ringards, des has-been, des vieux cons et au mieux des frondeurs.

 Les socialistes ne sont pas les seuls à vouloir cliver pour des raisons de stratégie électorale et aussi afin de ne pas assumer le Lire la suite… »

Publié dans gauche | 9 Commentaires »

À LA RECHERCHE DU SOCIALISME PERDU

Posté par 2ccr le 10 octobre 2015

 rchercheL’ensemble des inégalités sociales découle d’un privilège initial, féodal, qui définit le capitalisme et en détermine tous les méfaits : le bénéfice des entreprises est accaparé intégralement par les actionnaires alors qu’il est créé par le travail des salariés. Mis à part des mécanismes limités de rémunération des salariés, basés sur le bénéfice (la participation et Lire la suite… »

Publié dans gauche | 3 Commentaires »

 

misoprostolfr |
paroxetinefr |
Les Chroniques extranormale... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ladychatterley
| touha6080
| Splendeur et aveuglement de...